Laurence, sophrologue

Publié le par Laurence Berthoumieu

Sophrologie, le mot peut ne pas inciter à en découvrir la technique.Pourtant, grâce à la sophrologie caycédienne, on peut sortir d'une dépendance, gérer son stress, apprendre à se relaxer, retrouver confiance en soi pour ne citer que quelques exemples.A nérac, Laurence Berthoumieu vient d'ouvrir un cabinet face au château ou elle propose des séances individuelles ou de groupe.Cette néracaise de souche, qui fut employée de banque pendant 15 ans, a un jour découvert que la sophrologie était un outil de développement personnel permettant d'apprendre à se connaitre afin de trouver des ressources en soi.
"On peut aussi gérer la douleur. La sophrologie fait remonter les choses positives dans le corps et ça fait du bien dans la tête" précise t elle pour simplifier la définition de cette technique de détente musculaire et respiratoire. De plus, cela s'adresse également aux enfants à partir de 6 ans sous des aspects ludiques ainsi qu'aux femmes enceintes, aux sportifs, aux personnes surmenées ou désirant mieux se connaître." Ca évite la prise d'antidépresseurs dans bien des cas; dans d'autre, la sophrologie complète le traitement médical.Souvent, la première démarche, lorsque ça ne va pas, c'est de prendre des comprimés.La sophrologie libère.Elle permet aussi d'améliorer nos capacités de concentration, d'attention" souligne la sophrologue;Le cabinet est ouvert depuis le 14 septembre, des séances sont organisée tous les jours. Laurenc eBerthoumieu affiche un large sourire qui témoigne d'une "pêche" d'enfer, certainement due à cet état d'esprit qui amène à relativiser au quotidien.Positive, c'es le secret du bien être, la sophrologie aide à accomplir le chemin vers un savoir vivre autrement.
Cathy Montaut.
La dépêche 26 sept 2009

Publié dans medias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article